Accueil de jeunes chercheurs en région Hauts-de-France

Le dispositif d’accompagnement pour la mobilité entrante a pour vocation de répondre aux priorités régionales, aux ambitions des schémas régionaux en matière de recherche et d’innovation (SRESR, SRI-SI) et aux objectifs des dispositifs d’initiatives régionales (AIRR).

En particulier, le  volet « accueil de jeunes chercheurs » se décline en trois objectifs :

  • Objectif 1 : Augmenter la masse critique de chercheurs,
  • Objectif 2 : Initier ou renforcer des collaborations internationales,
  • Objectif 3 : Amorcer des projets originaux, novateurs ou transdisciplinaires.

La procédure est destinée à de jeunes docteurs ayant une expérience de recherche à l'étranger de 18 mois minimum et qui, à l'issue d'un 1er post-doctorat, viennent rejoindre un laboratoire de recherche du Nord - Pas de Calais - Picardie.

Les critères de recevabilité

La demande est jugée recevable lorsque : 

  • Le candidat a un doctorat ou un titre équivalent,
  • Il est âgé de moins de 40 ans à la date de son arrivée dans le laboratoire d’accueil.
  • Il présente, lors de son arrivée dans l’établissement d’accueil, une expérience de recherche d’au moins 18 mois* après son doctorat et de maximum 6 ans,
  • Il a fait un séjour à l’étranger d’au moins 18 mois

Les critères de sélection / priorisation

Les critères de sélection, validé par une expertise extra-régionale, reposent sur :

  • Les qualités propres du candidat et l’adéquation de son profil et de son expérience au projet de recherche proposé,
  • La qualité scientifique du projet et son intérêt au regard des priorités régionales1,
  • L’adéquation entre le profil du candidat et le sujet de recherche proposé,
  • La faisabilité du projet sur la durée d’accueil,
  • Les modalités d’accueil offertes par l’établissement et le laboratoire.

Pour répondre aux objectifs du dispositif, une priorité sera donnée :

  • aux jeunes chercheurs dont l’objectif est d’intégrer le laboratoire d’accueil de manière pérenne, par la voie de concours ou autres (objectif 1).
  • aux candidats qui initie une collaboration avec le laboratoire d’accueil, et qui aboutiront à une collaboration ‘officielle’ entre le laboratoire d’origine et le laboratoire d’accueil (objectif 2).
  • aux demandes répondant aux objectifs du volet PartenAIRR du dispositif « AIRR », et notamment le renforcement/l’émergence : d’une thématique prioritaire, de projets pluridisciplinaires, de partenariat privé, de collaboration internationale et eurorégionale (objectifs 2 et 3).

* Si les qualités propres du candidat le justifient (nombre de  publications de rang A, conférencier, prix d’excellence, …) cette durée pourra, après expertise du dossier, être réduite à 12 mois.

Les conditions d’attribution

Le candidat retenu aura le statut de salarié de l’établissement d’accueil et bénéficiera, à ce titre, de la couverture sociale salariale.

L’intervention de la Région concerne uniquement le salaire du jeune chercheur, et est calculée sur la base d’une rémunération mensuelle brute chargée de 4000 euros. Dans le cas où la rémunération serait supérieure, la différence devra être couverte par l’établissement d’accueil.

L’aide de la Région peut couvrir une durée de séjour de 18 à 24 mois. Elle est plafonnée à 96 000 euros pour une période maximale de 24 mois et est attribuée prorata temporis.

Elle pourra être renouvelée une fois sur la base d’une demande motivée et de l’examen par les instances délibératives de l’Institution  pour une année supplémentaire et uniquement dans le cas d’une potentielle création de poste de chercheur en région.

Les modalités de mise en œuvre

Un appel à candidatures est diffusé auprès des établissements et organismes de recherche régionaux.

Les dossiers doivent être examinés par la Commission Recherche de l’établissement d’accueil, complété le cas échéant d’un avis de l’organisme de tutelle, qui émet un avis circonstancié, portant sur la faisabilité, le degré de priorité et l’impact pour le laboratoire,

Dans le cas où plusieurs demandes sont déposées par le laboratoire d’accueil, une priorisation est à joindre au dossier de candidature.

Les dossiers incluent les références du candidat, les modalités du séjour, le programme de recherche ainsi qu’une lettre de motivation du candidat.

Les dossiers devront parvenir à la Région au minimum 6 mois avant l’arrivée du candidat.

Les modalités de suivi

Le laboratoire d’accueil du candidat s’engage à signaler à la Région, toutes difficultés dans le recrutement de la personne dans les délais impartis, dans la mise en œuvre du projet, …

En fin de projet, il est attendu un rapport circonstancié sur les résultats du projet en cohérence avec les objectifs poursuivis :

  • Pour l’objectif 1 : le devenir du candidat, notamment sa stabilisation en Région,
  • Pour l’objectif 2 : les éléments engagés pour une coopération pérenne et bilatérale et/ou pour la construction de l’espace eurorégional de l’ESR,
  • Pour l’objectif 3 : les contributions au renforcement et /ou à l’émergence : d’une thématique prioritaire, de projets pluridisciplinaires, de partenariat privé.
Application date
30 Nov 2017
Duration
18-24 months
Country
Europe France North-East
Discipline
Humanities Anthropology, Ethnology and Folklore Archaeology Architecture Art & Art History Classical Studies Digital Humanities History History & Philosophy of Science Linguistics Literature Media Studies Music & Musicology Philosophy Religion & Theology Social sciences Business and Administrative Sciences Communication Sciences Demography Economics Environmental Sciences Gender Studies Geography International Relations Law Pedagogic & Education Research Political science Psychology & Cognitive Sciences Social Anthropology Sociology Other Agronomy Biology Chemistry Computer science Engineering Mathematics Medicine Physics
Required post-doc experience: 
between 1 and 6 years
Award granted
€ 4.000 gross monthly salary
share