Allocations postdoctorales IRSEM: Relations Internationales et stratégie

Programme "Ambassadeur"

Le ministère de la défense attribue 2 bourses postdoctorales dans le cadre de son programme « Ambassadeur ». Le programme « Ambassadeur » a pour objectif de financer un séjour de 12 mois à l’étranger pour un post-doctorant engagé sur un projet de recherche portant sur des enjeux de sécurité et de défense, quelle que soit la discipline universitaire en sciences humaines et sociales (géographie, économie, sciences politiques, droit etc …). Le programme « Ambassadeur » est scientifiquement suivi par l’Institut de Recherche Stratégique de l’École Militaire (IRSEM) dont l’autorité de tutelle est la Direction Générale des Relations Internationale et de la Stratégie (DGRIS).

Le/la candidat(e) post-doctorant, rattaché à un laboratoire universitaire français, propose un projet de recherche et un centre de recherche d’accueil à l’étranger. Cette proposition doit être argumentée et justifiée par l’intérêt scientifique et méthodologique du projet de recherche et du centre de recherche d’accueil. Le post-doctorant doit s’être assuré de la faisabilité de son départ auprès de son laboratoire de rattachement français et de son accueil auprès du centre de recherche d’accueil à l’étranger avant le dépôt de sa candidature au programme « Ambassadeur ».

La DGRIS verse une allocation de 50 000€ au laboratoire universitaire français de rattachement du post-doctorant, permettant à l’université de salarier le post-doctorant pendant 12 mois, pour une rémunération nette mensuelle de 2 200€ (cette rémunération peut varier en fonction des charges et statut des structures d’accueil).

Peuvent faire acte de candidature tout docteur français ou ressortissant d’un pays membre de l’Union Européenne, ayant soutenu avec succès sa thèse dans une université française (avec ou sans cotutelle, française ou étrangère) ou dans une université étrangère avec une cotutelle française, au cours des cinq dernières années au plus tard.

Les dossiers de candidature sont soumis à des experts CNRS ainsi qu’au conseil scientifique de l’IRSEM. Ces experts rendront un avis scientifique sur les dossiers de candidature.

Les dossiers de candidature seront ensuite sélectionnés par une commission constituée de représentants du ministère de la défense, suivant les critères suivants :

  • l’avis scientifique des experts du CNRS et du conseil scientifique de l’IRSEM ;
  • la pertinence du projet de recherche ;
  • la valeur scientifique de la thèse et des travaux menés pendant celle-ci ;
  • la valeur du candidat ;
  • la pertinence de son projet professionnel ;
  • la pertinence et la valeur du centre de recherche d’accueil ainsi que la qualité de l’encadrement, au regard du projet de recherche et du projet professionnel du candidat.

L’université est tenue d’établir un contrat postdoctoral au post-doctorant retenu dans le cadre de ce programme. L’université signe une convention avec la DGRIS afin de permettre la mise en place du financement. L’université et le post-doctorant signent une charte avec la DGRIS établissant les obligations et droits de chacune des parties. Un modèle de convention et de charte se trouve en ligne afin que chaque partie connaisse ses obligations et droits avant la sélection. Le candidat doit s’être assuré auprès de son université et avant le dépôt de sa candidature au présent programme, qu’elle remplit bien les conditions permettant la signature de la convention de financement.

Compte tenu du contexte international, de nombreux pays ou zones régionales revêtent un risque élevé. Par souci de sécurité, le ministère de la défense n’attribuera pas d’allocations postdoctorales pour des institutions d’accueil situées dans ces zones à risque.

Enfin, pour des raisons de protection du secret de la défense nationale, le/la candidat(e) est informé(e) qu’en fonction de son sujet de post-doctorat, il/elle pourra faire l’objet d’un contrôle élémentaire, d’une décision d’agrément ou d’une procédure d’habilitation. La non-validation de ces éléments entraînera une résiliation de plein droit de la convention de financement du post-doctorat.

Pièces à joindre au dossier de candidature

  • Le présent dossier de candidature, dûment complété, par le/la candidat(e) (comprenant la fiche de renseignements individuels en page de garde, le projet professionnel du candidat, le résumé de la thèse, la signature du candidat)
  • Une présentation en 4 pages maximum (police 12, times new roman ou arial, interligne simple, bibliographie incluse) du projet de recherche postdoctorale, exposant la problématique, les objectifs, la méthodologie, la démarche scientifique et l’intérêt pour le ministère de la défense de l’approche scientifique choisie, au regard du centre de recherche d’accueil ainsi que du projet professionnel du candidat
  • Un curriculum vitae détaillé du candidat
  • Une liste des publications et des travaux du candidat
  • Une lettre d’appréciation rédigée et signée par le ou les directeur(s) de thèse
  • Une lettre d’accord de principe du centre de recherche d’accueil à l’étranger
  • Une lettre d’engagement du laboratoire universitaire français de rattachement d’envoi dans le centre de recherche d’accueil à l’étranger pour une durée de douze mois
  • Le diplôme de thèse ou l’attestation de soutenance à venir (avant juillet 2018) de la part du directeur de thèse
  • Le rapport de soutenance de la thèse
  • Un exemplaire pdf d’un de ses articles publiés ou d’un extrait de sa thèse (20 pages), au choix du candidat.

Tout dossier incomplet ou non correctement rempli ne sera pas examiné.

Calendrier

  • 1er février 2018 : début de la campagne d’allocations postdoctorales Relations Internationales et Stratégie, programme « ambassadeur»
  • 19 mars 2018 : date limite de dépôt des dossiers de candidature (envoi des dossiers par voie électronique)
  • mai 2018 : 1er phase de la commission de sélection des allocations de post-doctorat du programme « ambassadeur », sélection sur dossier
  • juin 2018 : 2e phase de la commission de sélection des allocations de post-doctorat du programme « ambassadeur », entretien des candidats retenus en phase 1
  • juin 2018 : notification des résultats et signature des conventions et chartes
Application date
19 Mar 2018
Duration
12 months
Country
Africa Algeria Angola Benin Botswana Burkina Faso Burundi Cameroon Cape Verde Central African Republic Chad Comoros Congo Dem. Republic Congo Republic Djibouti Equatorial Guinea Eritrea Ethiopia Gabon Gambia Ghana Guinea Guinea-Bissau Ivory Coast Kenya Lesotho Liberia Libya Madagascar Malawi Mali Mauritania Mauritius Morocco Mozambique Namibia Niger Nigeria Rwanda Sao Tome and Principe Senegal Seychelles Sierra Leone Somalia South Africa South Sudan Sudan Swaziland Tanzania Togo Tunisia Uganda Western Sahara Zambia Zimbabwe America Argentina Bahamas Belize Bolivia Brazil Canada Chile Colombia Costa Rica Cuba Dominica Dominican Republic Ecuador El Salvador Grenada Guatemala Guyana Haiti Honduras Jamaica Mexico Nicaragua Panama Paraguay Peru Puerto Rico Saint Kitts and Nevis Saint Lucia Saint Vincent and the Grenadines Suriname Trinidad and Tobago United States New England Mid-Atlantic South East South West Great Lakes Mid-West / Plains Rocky Mountain Pacific Uruguay Venezuela Asia Afghanistan Armenia Azerbaijan Bangladesh Bhutan Brunei Darussalam Cambodia China Georgia Hong Kong India Indonesia Japan Kazakhstan Kyrgyzstan Laos Macau Malaysia Maldives Mongolia Myanmar Nepal North Korea Pakistan Philippines Singapore South Korea Sri Lanka Taiwan Tajikistan Thailand Turkmenistan Uzbekistan Vietnam Europe Albania Germany Andorra Austria Belgium Belarus Bosnia and Herzegovina Bulgaria Croatia Cyprus Denmark Spain Estonia Finland Greece Hungary Kosovo Ireland Iceland Italy Latvia Liechtenstein Lithuania Luxemburg Macedonia Malta Moldova Monaco Montenegro Norway Netherlands Poland Portugal Czech Republic Romania United Kingdom Russia Serbia Slovakia Slovenia Sweden Switzerland Ukraine Middle East Bahrain Egypt Iran Iraq Israel Jordan Kuwait Lebanon Occupied Palestinian Territory Oman Qatar Saudi Arabia Syrian Arab Republic Turkey United Arab Emirates Yemen Oceania Australia Fiji Kiribati Marshall Islands Micronesia Nauru New Zealand Palau Papua New Guinea Samoa Solomon Islands Timor-Leste Tonga Tuvalu Vanuatu
Discipline
Social sciences Economics Environmental Sciences Geography International Relations Law Political science
Required post-doc experience: 
between 0 and 5 years
Grants available
2
Award granted
€ 2.200/month
share