SSH Rate
5

Appel ECOS Sud┋Coopération scientifique avec l'Argentine

Le programme ECOS-Sud entre l’Argentine et la France s’est développé durant les 20 dernières années et a contribué avec succès aux échanges académiques, à la production scientifique et à la formation de jeunes chercheurs. Il est financé par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) et le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), pour la Partie française, et par  le Secrétariat pour la Science et la Technologie (SECyT) et le Consejo Nacional de Investigaciones Científicas y Técnicas (CONICET), pour la Partie argentine.

ECOS Sud Argentine

L’objectif du programme est d’amorcer ou de développer la coopération scientifique et les relations entre les centres de recherche et les universités des deux pays, à travers le soutien à des projets communs de recherche d’excellence pour une durée de trois ans. Ces derniers impliquent la mobilité de chercheurs et accordent une priorité à la formation aux niveaux doctoral et postdoctoral. Ils ne doivent pas être récurrents avec les mêmes porteurs.  

L’approche pluridisciplinaire du projet, l’émergence de nouvelles collaborations franco-argentines (thématiques et institutionnelles) et la participation de jeunes chercheurs notamment en tant que porteurs de projets, sont vivement encouragées. ECOS-Sud offre aussi la possibilité de soumettre des projets tripartites, impliquant, à côté de l’ensemble franco-argentin, un des autres pays du groupe  (Chili, Uruguay).

Depuis 2017, les appels sont formulés autour de thématiques de recherche, regroupées en grands domaines, intégrant des approches scientifiques, technologiques et sociales. 

Thématiques 2019

Afin que ces nouvelles orientations n’écartent aucun des secteurs de coopération scientifique traditionnelle du programme ECOS-Sud, les appels proposent une alternance annuelle entre domaines, avec des thématiques transversales  proposées chaque année.

Quatre thématiques sont proposées pour 2019:

(i) Santé et société : maladies infectieuses, émergentes, rares

  • Dynamique des vecteurs
  • Etude des mécanismes impliqués
  • Nouvelles stratégies prophylactiques et thérapeutiques
  • Résistance aux antibiotiques
  • Influence des modifications climatiques
  • Impact sociétal

(ii) Nanoscience et nanotechnologie, sciences et technologies de l’information

  • Matériaux auto assemblés 
  • Matériaux pour l’obtention et le stockage d’énergie
  • Matériaux pour nano-médecine
  • Stockage de l’information​

(iii) Villes intelligentes, urbanisation et mobilité

  • Amélioration des services urbains grâce au NTIC (transport, eau, électricité, traitement des déchets, etc.),
  • Mégadonnées urbaines et leur traitement ;
  • Promotion de la mobilité urbaine durable ;
  • Elaboration de systèmes d’indicateurs de mobilité urbaine.
  • Migrations et inégalités sociales

(iv) Agriculture et alimentation durables

  • Relations avec les écosystèmes naturels 
  • Aspects sanitaires (plantes, animaux, Homme)
  • Aspects économiques et juridiques (bio-économie, etc.)
  • Agro-écologie
  • Développements concertés/imbriqués urbains et agricoles

ECOS+ Argentine

Les partenaires argentins et français souhaitent renforcer la production scientifique conjointe des projets ECOS et développer une mobilité équilibrée de jeunes chercheurs, sur des thématiques prioritaires de leur coopération.

Pour cela, les partenaires argentins et français ont mis en place depuis 2018, au bénéfice des projets ECOS en cours d’exécution, un mécanisme de soutien à des mobilités de 2 à 6 mois, destinées à des post doctorants ou jeunes chercheurs, salariés par ailleurs. Le mécanisme, nommé ECOS+, poursuit 3 objectifs :

  • Assurer conjointement l’encadrement d’un plus grand nombre de jeunes chercheurs,
  • Renouveler le vivier de futurs porteurs de projets entre équipes argentines et françaises,
  • Renforcer la production scientifique des projets ECOS.

Le mécanisme proposé est une aide financière à la mobilité pour le séjour d’un post-doctorant par projet, en France ou en Argentine.

Ce dispositif sera proposé à la suite du prochain Comité binational aux projets ECOS qui auront été sélectionnés.

Types de projets concernés

Cet appel à projets concerne les thématiques annoncées plus haut. Il doit s’agir d’une collaboration sur un projet scientifique commun.

Une attention particulière sera réservée aux projets : 

  • Qui favorisent la structuration de nouvelles collaborations de recherche et la mise en réseau des équipes de recherche.
  • Qui impliquent des partenariats socio-économiques 
  • Qui encouragent l’innovation et le transfert des connaissances et des compétences au bénéfice des deux pays ;

Le partenariat doit impliquer au moins une équipe de chaque pays. Des projets tripartites peuvent être présentés, impliquant, à côté de l’ensemble franco-argentin, un des autres pays du groupe ECOS-Sud (Chili, Uruguay).

Conditions d’éligibilité des équipes

  • Le responsable français du projet doit être de préférence en position d'activité.
  • Une seule personne ne peut diriger qu'un seul projet ECOS Sud.
  • Si plusieurs laboratoires français sont impliqués, ils désignent en concertation un seul responsable scientifique.
  • C’est l’établissement de rattachement du responsable qui soumet le dossier au Comité ECOS-Sud.
  • L’équipe est composée à minima de deux chercheurs permanents dont un titulaire d’une HDR et un doctorant.

Critères d’évaluation des projets

La sélection est réalisée sur la base de l’excellence du projet et des équipes, indépendamment de la thématique choisie. Les critères d’évaluation des projets sont :

  • La pertinence du projet en regard de la thématique et la qualité scientifique du projet et des équipes ; pour l’ensemble des thématiques, les outils analytiques précis seront pris en compte autant que les sujets de recherche auxquels ils sont sensés contribuer.
  • La participation active de jeunes chercheurs, en particulier doctorants ou post-doctorants ;
  • L’intérêt de la coopération et complémentarité des équipes françaises et étrangères 
  • Les résultats scientifiques et/ou industriels attendus (copublications, brevets) ;
  • Les perspectives de développement et de structuration à plus long terme des partenariats engagés.

Les projets ayant déjà bénéficié d'un soutien dans le cadre de ce programme ne sont pas recevables pour une nouvelle candidature immédiatement après leur achèvement. Les nouvelles collaborations seront dans tous les cas prioritaires.

Comité de sélection

Les projets éligibles font l’objet d’une évaluation scientifique séparée par chacune des deux parties par des experts anonymes désignés par les comités ECOS-Sud en France et MINCyT en Argentine. Les instances des deux pays se réunissent ensuite au sein du comité binational, pour confronter les évaluations et décider conjointement du soutien accordé aux projets sélectionnés.

Il est demandé aux responsables de projet de suggérer 5 experts scientifiques pour l’examen de leur projet et de nous signaler d’éventuels conflits d’intérêts.

Modalités de fonctionnement et de suivi des projets

Les actions sont retenues pour une durée de 3 ans, non renouvelable.

Le programme fournit un appui pour :

  • les missions dédiées au développement du projet pour chercheurs confirmés d’une durée comprise entre 14 et 31 jours (ECOS-Sud assure le coût du transport jusqu’en Argentine pour les Français et celui du séjour en France pour les Argentins) ;
  • le coût du transport jusqu’en Argentine pour les doctorants, ainsi que les frais de séjour pour des séjours doctoraux en France des jeunes argentins n’excédant pas trois mois.

Les autres financements relèvent des établissements et des agences ayant cette vocation.

Les moyens attribués à chaque action sont notifiés au début de chacune des trois années du projet. Tout moyen non utilisé l’année en cours ne sera pas reportable l’année suivante.

Lorsqu’un projet est soumis par des équipes ayant achevé une action ECOS-Sud - Argentine antérieure, il doit obligatoirement concerner une thématique nouvelle. Le renouvellement d’un projet antérieur n’est pas possible. En outre, la sélection éventuelle du nouveau projet reste subordonnée à l’évaluation positive du rapport de fin d’action, dans laquelle l’existence de publications conjointes dans des revues indexées remerciant explicitement le programme ECOS-Sud joue un rôle primordial. Si ce rapport n’a pas été produit, l’équipe responsable perd définitivement la possibilité de soumettre un nouveau projet à tout programme ECOS-Sud. Lorsque l’évaluation du bilan a été négative, les équipes ne peuvent plus soumettre de projets aux trois appels d’offres suivants. De surcroît, les chercheurs impliqués dans une action en cours, comme responsables ou participants, ne peuvent pas participer à un nouveau projet.

Des projets tripartites, incluant une équipe chilienne et/ou uruguayenne pourront être considérés, pourvu qu’ils soient également déposés dans le cadre de l’appel à projets ECOS-Sud correspondant (voir fiche projet). Un projet tripartite ne peut être accepté que s’il est approuvé par les comités mixtes des différents pays concernés. Néanmoins des équipes de recherche peuvent soumettre sur la même thématique un projet tripartite et un projet bilatéral, sachant que seul un des deux projets pourra être retenu.

Propriété intellectuelle

Il appartient aux chercheurs français, notamment aux responsables de projets, de prendre toutes dispositions utiles afin d’assurer la protection efficace et la répartition correcte de la propriété intellectuelle issue de la réalisation des projets conjoints.

Les porteurs de projets sont invités à lire attentivement la note intitulée « Guide de bonnes pratiques » portant notamment sur les règles de propriété intellectuelle. Le dépôt inclut, de fait, l’adhésion, par toutes les parties, à ces règles.

Modalités pratiques de soumission d’un projet

Le calendrier 2019 prévu est le suivant :

  • Date limite de réception des projets (fiche-projet et documents annexes) : le 31/05/2019, délai de rigueur
  • Réunion conjointe des comités ECOS-Sud et MINCyT fin octobre ;
  • Notification des décisions avant fin 2019 et début des actions en janvier 2020.

Le partenaire argentin doit déposer simultanément le même projet auprès du  MINCyT, qui émet le même appel à projets en Argentine.

 Contacts pour le programme

Pour la partie française :

Secrétariat ECOS Sud : Ecos.Sud@univ-paris13.fr

Président du comité scientifique français : M. Christian BECK

Pour la partie argentine : MINCYT

Président du comité scientifique argentin : M. Miguel Angel BLESA

Application date
31 May 2019
Duration
3 years
Country
America Argentina Europe France Paris Île-de-France South-East South-West North-West North-East
Discipline
Humanities History Social sciences Business and Administrative Sciences Communication Sciences Demography Economics Environmental Sciences Gender Studies Geography International Relations Law Pedagogic & Education Research Political science Psychology & Cognitive Sciences Social Anthropology Sociology Other Agronomy Biology Chemistry Computer science Engineering Mathematics Medicine Physics
Required post-doc experience: 
between 10 and 99 years
share