Concours de sélection des pensionnaires de l'Académie de France à Rome

Fondée en 1666 par Louis XIV, l’Académie de France à Rome favorise la création artistique et promeut un dialogue fécond et toujours renouvelé entre les cultures, les arts et les époques historiques. Au cours des siècles, elle a accueilli les plus grands artistes et architectes français, Fragonard, Ingres, Berlioz, Carpeaux, Bizet, Debussy, Garnier. Y ont séjourné ces dernières années, entre autres, Marie NDiaye, Pascal Dusapin, Hervé Guibert, Xavier Beauvois, Yan Pei-Ming, Valérie Mréjen, Inga Sempé, Philippe Rahm, Bruno Mantovani, Laurent Grasso, Véronique Ellena, Céline Minard, Yannick Haenel, Magic Malik...

Placée sous la tutelle du ministère des affaires culturelles, aujourd’hui ministère de la Culture et de la Communication (Direction générale de la création artistique), l’Académie de France à Rome remplit trois missions complémentaires : offrir la possibilité à des artistes et à des chercheurs, de nationalité française ou de toute autre nationalité, de se perfectionner dans leurs disciplines (mission « Colbert ») ; stimuler les relations et les échanges culturels entre l’Italie et la France, dans un esprit résolument ouvert sur l’Europe et le monde (mission « Malraux ») ; conserver, restaurer, faire connaître et mettre en valeur la Villa Médicis, ses jardins et dépendances, ainsi que les biens culturels qui y sont conservés et dont elle a la garde (mission « Patrimoine »).

Les manifestations culturelles (expositions, colloques...), réalisées en collaboration avec des organismes italiens, ainsi que les événements organisés par les pensionnaires de la Villa Médicis, illustrent les différentes missions de l’Académie de France à Rome.

Chaque pensionnaire de la promotion 2017-2018 sera accompagnée par un parrain ou une marraine, personnalité de stature internationale, capable d’apporter une contribution importante à l’ensemble des activités de l’Académie de France à Rome et de participer à des échanges de haut niveau avec les pensionnaires.

La candidature

Les candidats à l’Académie de France à Rome peuvent postuler au titre de toutes les disciplines et genres de la création littéraire et artistique ainsi qu’au titre de l’histoire et théorie des arts et de la restauration des œuvres d’art ou des monuments. Il n’est désormais pas demandé aux candidats de s’inscrire dans un champ disciplinaire précis.

Les conditions

  • L’âge : Conformément au décret no 86-233 du 18 février 1986 modifié, les candidats doivent être âgés de plus de 20 ans et de moins de 45 ans au 31 décembre de l’année en cours, c’est-à-dire être nés entre le 1er janvier 1972 et le 31 décembre 1997. Aucune dérogation aux conditions d’âge n’est possible.
  • La nationalité : Les candidats doivent parler français, sans critère de nationalité. Il leur est conseillé d’avoir des notions en langue et culture italiennes.
  • Le profil du candidat : La sélection ne s’adresse pas à des étudiants mais à des personnes déjà engagées dans la vie professionnelle, qui cherchent à Rome un complément d’expérience ou de formation, ou qui désirent poursuivre leurs recherches dans le cadre d’un dialogue franco-italien. En histoire et théorie des arts, la sélection concerne des personnes engagées dans un travail de recherche avancé ou dans la vie professionnelle.
  • Le projet : Un projet précis, formulé dans une note dactylographiée enregistrée sous format pdf, en langue française, ne dépassant pas 10 pages et 2Mo, indiquant les motivations du séjour, les thèmes de recherche ainsi que la nature des travaux que le candidat souhaite réaliser durant son séjour est nécessaire.
  • Les candidatures en binômes : Deux candidats peuvent présenter un projet commun. Dans ce cas, une seule allocation est attribuée pour le binôme.

La sélection

Présélection par le jury

Le dossier de chaque candidat est examiné par les membres du jury, nommés chaque année par arrêté du ministère de la Culture et de la Communication, en raison de leur compétence et de leur vision multidisciplinaire. La réunion de présélection aura lieu à Paris le mercredi 12 avril 2017.

Les candidats sont avertis par courriel, entre le 13 et le 14 avril 2017, à l’issue de la pré-sélection, mais ne participent pas à cette séance.

Sélection par le jury

Les candidats présélectionnés soutiendront leur candidature à Paris le jeudi 27 et vendredi 28 avril 2017 lors d’un entretien avec le jury.

Le jury aura, préalablement à cet entretien, pris connaissance du dossier du candidat. Les candidats compositeurs, écrivains et cinéastes, sélectionnés pour audition, seront invités à fournir, pour chaque membre du jury (7), respectivement, un CD, un livre ou un DVD représentatifs de leurs travaux.

Les candidats auditionnés ne résidant pas en France métropolitaine devront faire en sorte, soit d’être présent à Paris à la date de l’audition, soit de vérifier la possibilité d’une audition par visioconférence.

Sur proposition du jury, la ministre de la Culture et de la Communication arrête la liste des candidats retenus.

Être pensionnaire

Pour tenir compte de l’organisation, du fonctionnement, du budget et des espaces d’habitation et des ateliers disponibles, un maximum de 15 postes est ouvert au concours en 2017-2018. Les futurs pensionnaires débuteront leur séjour, impérativement, à compter du mois de septembre 2017 (aucune arrivée en cours d’année académique n’est possible).

L’hébergement

En cas de sélection, les pensionnaires s’engagent à résider de façon permanente à la Villa Médicis et ne peuvent s’en absenter que pour de courtes périodes. Ils peuvent être accueillis, dans la mesure des possibilités, avec leur conjoint et leurs enfants.

Les pensionnaires arrivent à la Villa un jour ouvrable à partir du 4 septembre 2017. Les pensionnaires devront quitter la Villa avant le 17 août 2018.

Une bibliothèque est mise à la disposition des pensionnaires.

L’Académie de France à Rome les aide à obtenir les moyens techniques dont ils pourraient avoir besoin pour mener à bien leur projet.

La rémunération

L’allocation mensuelle d’un pensionnaire s’élève en moyenne, après déduction des retenues pour logement et des assurances obligatoires, à 3.300 euros. L’allocation est conditionnée par la résidence à la Villa Médicis.

La participation aux activités

Les pensionnaires sont invités à participer aux activités de la Villa Médicis, voire à en susciter, selon des modalités propres à leur discipline. En particulier, ils peuvent être associés à la réalisation des expositions, colloques, concerts ou invitations. Ils peuvent y présenter leurs travaux, notamment dans le cadre d’une manifestation collective (appelée Théâtre des Expositions ), plate-forme de présentation, pluridisciplinaire, dont la Villa Médicis assure la communication et la valorisation, ainsi qu’au festival ainsi que lors du festival ¡Viva Villa! qui a pour objectif de rapporter à Paris en septembre les œuvres réalisées à l’étranger par les artistes en résidence (à la Villa Kujoyama, à la Casa de Vélasquez et à la Villa Médicis).. Ils sont invités à participer à échéance régulière à des ateliers et peuvent être invités à participer à l’organisation ou aux séminaires proposés par la direction.

La ou le chargé(e) de mission pour l’histoire de l’art assure l’encadrement des pensionnaires en histoire et théorie des arts et en restauration des œuvres d’art et des monuments. Ils sont tenus de contribuer aux activités scientifiques du département.

L’avancée de leurs travaux est suivie par la directrice de l’Académie de France à Rome. À l’issue de leur séjour, les pensionnaires présentent à cette dernière un bilan de leurs activités.

Application date
17 Feb 2017
Duration
1 academic year
Country
Europe Italy
Discipline
Humanities Archaeology Art & Art History Media Studies Philosophy
Required post-doc experience: 
between 0 and 19 years
Grants available
15
Award granted
€ 3.300/month
share