Post-doctorant au LabEx Obvil: "Mettre en ligne le patrimoine: transformation des usages, évolution des savoirs?"

Ce poste est destiné à un jeune chercheur en humanités numériques, sociologie du numérique ou sciences de l’information et de la communication.

Ce poste est destiné au projet « Mettre en ligne le patrimoine : transformation des usages, évolution des savoirs ? » qui est porté et cofinancé par le labex OBVIL (Université Paris-Sorbonne), la Bibliothèque nationale de France, Télécom ParisTech (école de l’Institut Mines-Télécom). Il est placé sous l’autorité scientifique de Valérie Beaudouin et Isabelle Garron (Télécom ParisTech), de Philippe Chevallier (Bibliothèque nationale de France) et du Professeur Didier Alexandre (Université Paris Sorbonne).

Le Laboratoire d’excellence OBVIL s’inscrit dans le cadre de la COMUE Sorbonne-Universités et réunit des chercheurs appartenant à 7 équipes d’accueil, à 2 UMR du CNRS. Il regroupe des enseignants-chercheurs et des chercheurs des universités Paris-Sorbonne et Pierre-et-Marie-Curie, les uns spécialistes de littérature, les autres de sciences cognitives et d’informatique. Il entend développer toutes les ressources offertes par les applications informatiques pour examiner aussi bien la littérature française du passé que la plus contemporaine. Il s’intéresse aux questions de la valeur littéraire, de la vie littéraire, de l’auctorialité et à l’étude des traductions, des transpositions, des adaptations pour comprendre la manière dont se constituent les canons. Il développe des programmes et outils dans le cadre des programmes de recherche du Labex OBVIL.

Télécom ParisTech, première institution d'enseignement supérieur à s'être consacrée essentiellement au domaine des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), a acquis un niveau d'excellence reconnu au plan international dans le champ de la recherche en ce domaine. Au sein de son département Sciences économiques et sociales, de nombreuses recherches sont menées dans le but d’analyser les rapports qu'entretiennent les TIC avec les individus, consommateurs et actifs au travail, avec les institutions, marchés et hiérarchies, avec les collectifs, équipes et communautés. Les travaux portent sur les usages de ces technologies dans différentes configurations, sur la transformation des industries culturelles, sur les technologies de l'intellect, sur les organisations numériques, sur l'économie numérique et sa régulation ou encore sur le rôle des technologies numériques dans la reconfiguration des espaces publics.

La Bibliothèque nationale de France a notamment pour mission d'assurer l'accès du plus grand nombre aux collections qu’elle conserve. À ce titre, elle est soucieuse de mieux connaître les publics et les usages de sa bibliothèque numérique Gallica (3,7 millions de documents) afin d’adapter son offre en ligne et de mieux comprendre les types d’appropriation qu’elle suscite. Pour ce faire, elle a signé une convention de partenariat avec Télécom ParisTech afin de développer des programmes de recherche communs sur les usages du patrimoine numérique. Elle est par ailleurs membre du labex Obvil.

Fonctions de l'agent

Le candidat devra mener une enquête ethnographique sur les usages de Gallica et les parcours de recherche dans lesquels ces usages s’inscrivent : pratiques de localisation, de consultation et de réutilisation des documents de Gallica, en les considérant dans un usage propre, puis en les situant par rapport à d’autres sources documentaires (numériques ou physiques, en ligne ou hors ligne) et d’information consultées. Une attention particulière sera portée aux pratiques de conservation, annotation, réutilisation et circulation des documents.

Activités de l'agent

Le candidat devra observer et respecter les phases de travail comme suit :

Phase 1 : a) définition d’un protocole d’observation avec enregistrement vidéo et conservation de traces de navigation, b) préparation d’un accord de consentement informé à faire signer aux participants.

Phase 2 : a) élaboration des modalités de recrutement du panel, b) recrutement d’une douzaine d’individus aux profils variés (chercheurs, amateurs, étudiants...).

Phase 3 :

  • a) réalisation d’entretiens préalables ;
  • b) enregistrements de séquences d’activité de recherche et de consultation ;
  • c) sélection et analyse de séquences pertinentes ;
  • d) entretiens d’auto confrontation avec les personnes observées ;
  • e) analyse et rédaction du rapport.

Le candidat s’engage à être présent lors des réunions de travail intermédiaires et à soumettre à l’équipe ses choix et résultats de terrain.

Compétences

  • Être titulaire d’une thèse dans l’une des disciplines suivantes : sciences humaines et sociales, sciences de l’information et de la communication, Lettres. Il devra témoigner de son vif intérêt de chercheur pour les transformations des pratiques d’écriture, de lecture, de recherche et de publication liées au développement et des environnements numériques. Il maîtrisera :
    • les méthodes de l’ethnographie numérique: captation vidéo (caméra externe, enregistrement d’écran, subcam – caméra subjective) et analyse de l’activité à partir des bandes vidéos (extraction, montage et analyse des séquences pertinentes) ; enregistrement de traces de navigation et analyse des traces.
    • les méthodes d’entretiens avec auto-confrontation à des traces d’usages (séquences vidéo ou séquences de navigation).
  • Savoir rédiger et synthétiser des données complexes. Maîtrise de l’anglais souhaitée.
  • Avoir la capacité à s’intégrer à une équipe de recherche et avoir un intérêt prononcé pour les usages numériques des bibliothèques.
Application date
3 Mar 2016
Date of residence
1 Apr 2016
Duration
10 months
Country
Europe France Paris Île-de-France
Discipline
Humanities Anthropology, Ethnology and Folklore Archaeology Architecture Art & Art History Classical Studies Digital Humanities History History & Philosophy of Science Linguistics Literature Media Studies Medical Ethics Music & Musicology Philosophy Religion & Theology Social sciences Business and Administrative Sciences Communication Sciences Demography Economics Environmental Sciences Gender Studies Geography International Relations Law Pedagogic & Education Research Political science Psychology & Cognitive Sciences Social Anthropology Sociology Other Computer science
Required post-doc experience: 
between 0 and 5 years
Grants available
1
share