SSH Rate
5

Programme Protea┋Coopération scientifique franco-sud-africaine

PROTEA est le Partenariat Hubert Curien franco sud-africain. Il est mis en œuvre en France par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) et le Ministère de l’Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MESRI), et dans le pays partenaire par la National Research Foundation.

Les appels à candidatures de ce programme sont lancés sur un rythme bisannuel.

Types de projets concernés

L'objectif de ce programme est de développer les échanges scientifiques et technologiques d'excellence entre laboratoires des deux pays, en favorisant les nouvelles coopérations et la participation de jeunes chercheurs et doctorants.

Tous les domaines scientifiques, dont les sciences humaines et sociales, sont concernés par ce programme.

Conditions d’éligibilité des équipes

L'appel à candidatures est ouvert aux chercheurs titulaires des laboratoires de recherche rattachés à des établissements d'enseignement supérieur ou à des organismes de recherche.

  • Pour la partie française, les entreprises peuvent participer au projet, dès lors qu’elles sont associées à un partenaire académique.
  • Pour la partie sud-africaine, les entreprises sont non éligibles.

Les projets ayant déjà bénéficié d'un soutien dans le cadre de ce programme ne seront pas considérés comme  prioritaires.

Seuls les dossiers de candidature co-déposés par les chercheurs partenaires auprès des instances responsables du programme dans leur pays respectif sont déclarés recevables.

Les chercheurs français doivent s'en assurer auprès de leur partenaire.

Critères d'évaluation des projets

  • Qualité scientifique du projet et des équipes ;
  • Participation active de jeunes chercheurs (doctorants, post-doctorants, chercheurs statutaires) ;
  • Participation active de femmes ;
  • En Afrique du Sud, les candidatures des chercheurs appartenant à des institutions historiquement défavorisées seront considérées de façon favorable ;
  • Intérêt de la coopération et complémentarité des équipes françaises et étrangères ;
  • Perspectives de structuration ou de valorisation du projet. Les projets en réseau avec une ouverture européenne notamment seront considérés comme prioritaires. Les chercheurs ont ainsi la possibilité de déposer une candidature dans le cadre d'un autre PHC, sur le même thème de recherche.

Comité de sélection des projets

Les projets éligibles font l’objet d’une évaluation scientifique séparée par chacune des deux parties. Les instances des deux pays se réunissent ensuite pour confronter les évaluations et décider conjointement du soutien accordé aux projets sélectionnés.

Pour la partie française, la Mission Europe et International pour la Recherche, l’Innovation et l’Enseignement supérieur (MEIRIES) du MENESR assure l'évaluation scientifique des dossiers.

Modalités de fonctionnement

La durée des projets est de deux années.

Montant des financements :

  • Afrique du Sud : les financements demandés à la NRF ne doivent pas dépasser 300 000 ZAR répartis sur une base annuelle  de 150 000 ZAR. Le financement est soumis à l'engagement du bénéficiaire de fournir un rapport scientifique et financier sur le déroulement du projet conformément aux règles de la NRF.
  • France : les demandes de financement de la France ne devront pas dépasser 20 000€ sur l’ensemble du programme, soit 10.000 € annuels.

Le financement est accordé sur une base annuelle, pour deux années consécutives.

Il doit être impérativement consommé entre le 1er janvier et le 31 décembre de l'année concernée et ne peut être reporté sur l'exercice suivant.

Il porte uniquement sur la prise en charge de la mobilité entre les deux pays des chercheurs engagés dans le programme.

Tout autre financement nécessaire à la mise en œuvre des projets conjoints devra être assuré par les moyens propres des laboratoires partenaires ou par d'autres sources.

Le renouvellement des crédits pour une seconde année est subordonné à :

  • Une consommation optimale des financements accordés pour la 1ère année.
  • La soumission d’un rapport d’étape mentionnant les résultats scientifiques obtenus (1 page en format libre).
  • La rédaction d’un bilan financier des actions menées ou programmées avant la fin de l'année civile.

Le rapport d’étape et le bilan financier doivent être envoyés avant le 15 novembre de la 1ere année à l'ambassade de France (cf. contact pour le programme ci-dessous).

Dépenses éligibles

Les moyens accordés par la France couvrent exclusivement le paiement des indemnités de séjour des chercheurs partenaires et les voyages des chercheurs de l’équipe française.

Indemnités de séjour pour le chercheur étranger

  • Doctorants et post-doctorants : indemnités de séjour de 60€/jour pour une durée maximum de 90 jours ;
  • Chercheurs : indemnités de séjour de 110€/jour pour une durée maximale de 90 jours.

Voyages du chercheur français :

  • Remboursement sur frais réels dans la limite de 1500 EUR par aller-retour.

Les moyens accordés par le pays partenaire couvrent exclusivement le paiement des indemnités de séjour des chercheurs français à l’étranger et les voyages des chercheurs partenaires en France.

Application date
4 Jun 2018
Duration
Up to 2 years
Country
Africa South Africa Europe France North-East North-West Paris Île-de-France South-East South-West
Discipline
Social sciences Business and Administrative Sciences Communication Sciences Demography Economics Environmental Sciences Gender Studies Geography International Relations Law Pedagogic & Education Research Political science Psychology & Cognitive Sciences Social Anthropology Sociology Other Agronomy Biology Chemistry Engineering Mathematics Physics
Required post-doc experience: 
between 0 and 99 years
Award granted
€ 20.000 + ZAR 300.000
share