SSH Rate
5

Programme Siam┋Coopération scientifique franco-thaïlandaise

Le Partenariat Hubert Curien (PHC) SIAM est mis en œuvre en Thaïlande, par le Ministère de l’Education (Bureau de la Commission pour l’enseignement supérieur), le « Thailand Research Fund/TRF » et la « National Science and Technology Development Agency/NSTDA »  et en France, par les ministères des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI) et de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MENESR).

Les appels à candidatures de ce programme sont lancés sur un rythme annuel. Le financement des projets sélectionnés est  prévu sur 2 années consécutives.

Types de projets concernés

L'objectif de ce programme est de développer les échanges scientifiques et technologiques d'excellence entre les laboratoires de recherche des deux pays en favorisant les nouvelles coopérations et la participation de jeunes chercheurs et doctorants.

Tous les domaines scientifiques sont concernés par ce programme.

Seront considérés comme prioritaires les domaines scientifiques suivants :

  • Sciences humaines et sociales, culture et tourisme : Sciences sociales,  écotourisme et big data management ;
  • Sciences fondamentales : Mathématiques, physique, chimie, incluant les sciences cosmétiques, sciences des matériaux ;
  • Ingénierie et technologies : Nanotechnologies, biotechnologies, sciences et technologies de l’information et de la communication, matériaux et mécaniques, big data management ;
  • Santé : Maladies  infectieuses,  émergentes et ré-émergentes, biotechnologies, substances naturelles (pharmacologie, médecines traditionnelles…), neurosciences, sciences biomédicales, génomique, protéomique, métabolomique, bio-informatique, big data management ;
  • Énergie : Nouvelles technologies pour l’énergie : pile à combustible, énergie solaire, énergie nucléaire, énergies renouvelables, efficacité énergétique et économies d’énergie ;
  • Environnement et biodiversité: Réchauffement climatique et son impact sur la santé, biodiversité : utilisation et préservation ;
  • Agriculture / Agro-industrie : Production agricole, sécurité alimentaire, qualité des produits, science des aliments, génomique, protéomique, métabolomique, bio-informatique, big data management ;

Les projets comprenant une approche pluridisciplinaire feront l’objet d’une attention particulière. 

Conditions d’éligibilité des équipes

L'appel à candidatures est ouvert aux chercheurs titulaires des laboratoires de recherche rattachés à des établissements d'enseignement supérieur ou à des organismes de recherche.

Chaque projet devra être présenté par au moins un partenaire thaïlandais et un partenaire français. Les projets doivent être innovants.

Seuls les dossiers de candidature co-déposés par les chercheurs partenaires auprès des instances responsables du programme dans leur pays respectif sont déclarés recevables. Les chercheurs français doivent s'en assurer auprès de leur partenaire.

Les équipes ayant déjà bénéficié d’un financement du programme PHC SIAM sont éligibles à condition que le projet soit totalement nouveau et l’ancien  terminé avant la candidature.

La participation active et la mobilité de jeunes chercheurs en particulier doctorants ou post-doctorants, est un facteur prioritaire dans l’appréciation du projet. 

Les chercheurs sont fortement encouragés à poursuivre le projet après les deux années de financement par le programme PHC Siam.

Les industriels peuvent rejoindre le projet en tant que « membres associés ».

Critères d'évaluation des projets

Chaque proposition devra comprendre : 

  • L’identification précise des partenaires (organismes de recherche, laboratoires, universités…) et une liste précise des chercheurs qui vont participer au projet avec leur niveau d’implication ; un chef de projet sera  désigné comme coordinateur. (seuls les chercheurs en position d’activité au sein des institutions partenaires sont éligibles) ;
  • Une présentation scientifique du projet ;
  • Un calendrier de mise en œuvre des travaux ;
  • Un budget détaillé ; (voir modalité de fonctionnement) ;
  • Une autorisation officielle précisant l’engagement de chaque institution partenaire.

Les partenaires devront déposer le même projet en France et en Thaïlande. Côté français, les propositions doivent être soumises par le chef de projet français. Une version en anglais du même projet doit être soumise par le chef de projet thaïlandais au Bureau de la Commission pour l’enseignement supérieur. La date limite de dépôt des projets est fixée au 20 juillet 2017.

L’évaluation des projets prendra en compte les critères suivants :

  • Qualité scientifique du projet et des équipes
  • Participation active de jeunes chercheurs, en particulier doctorants ou post-doctorants
  • Intérêt de la coopération et complémentarité des équipes françaises et étrangères
  • Perspectives de structuration ou de valorisation du projet. Les projets en réseau avec une ouverture européenne notamment seront considérés comme prioritaires.

Comité de sélection des projets

  • Chaque projet soumis est évalué par des experts de chaque partie.
  • Pour la partie française, la Mission Europe et International pour la Recherche, l’Innovation et l’enseignement Supérieur (MEIRIES) du MENESR assure l'évaluation scientifique des dossiers.
  • Les instances des deux pays se concertent pour confronter les évaluations et décider conjointement du soutien accordé aux projets sélectionnés.

Modalités de fonctionnement

Les financements sont accordés sur une base annuelle pour deux années consécutives.

Le budget présenté devra faire apparaitre, de façon aussi réaliste et détaillée que possible, les contributions financières attendues de chaque partenaire ou bénéficiaire (étudiant, établissement d’origine, établissement d’accueil, entreprises, collectivités territoriales, ministères français et thaïlandais…), selon la nature des dépenses : frais de voyage entre les deux pays, frais de transport dans le pays d’accueil, frais de séjour, coûts pédagogiques (propres à l’établissement, hors prise en charge correspondant à la subvention de l’État), frais de laboratoire, préparation et soutien linguistiques, documentation.

1) Les moyens accordés par le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI) français couvriront les dépenses de mobilité liées au projet pour un montant maximum de 12 000 EUR par projet et par an. Les montants accordés couvrent exclusivement : 

  • Les voyages des chercheurs, enseignants ou étudiants français vers la Thaïlande, y compris les déplacements à l’intérieur du pays : remboursement sur frais réels dans la limite de 1 200 EUR par aller-retour France-Thaïlande.
  • Le paiement des indemnités de séjour en France des chercheurs thaïlandais :
    • Visite courte (moins de 10 jours) : 110 EUR/jour
    • Séjour long (plus de 10 jours) : 45 EUR/jour

Ces financements incluent la protection sociale pour les longs séjours en France. Les financements sont gérés par Campus France. Les financements doivent être consommés impérativement entre le 1er janvier et le 31 décembre de l'année concernée et ne peuvent être reportés sur l’année suivante.

2) Les moyens accordés par le Ministère thaïlandais de l’Education (Bureau de la Commission pour l’Enseignement Supérieur) couvriront le financement pour un montant n’excédant pas 150 000THB par projet et par an. Les moyens accordés couvrent :

  • les voyages des chercheurs, enseignants ou étudiants thaïlandais vers la France, y compris les déplacements à l’intérieur du pays : remboursement sur frais réels dans la limite de 50 000 THB  par aller-retour Thaïlande- France.
  • Le paiement des indemnités de séjour en Thaïlande des chercheurs français
    • Séjour long (1-3 mois) :
      Senior : 40 000 THB/mois 
      Junior : 25 000 THB/mois
    • Visite Courte (moins de 30 jours) :
      Senior : 1 200 THB/jour
      Junior : 700 THB/jour

3) Contributions financières des partenaires impliqués dans le projet

Les organismes d’accueil sont dans l’obligation de couvrir les dépenses liées à l’accueil et au travail de recherche associé au projet présenté.

En France, les partenaires couvriront les frais liés à l’accueil et au travail de recherche des enseignants, et chercheurs senior et junior thaïlandais.

Les partenaires en Thaïlande assureront l’hébergement des chercheurs français et le paiement des indemnités de séjour. 

4) Contributions d’autres agences de recherche thaïlandaises

D’autres contributions financières pourront être apportées par des organismes de recherche thaïlandais tels que le Thailand Research Fund (TRF) et la National Science and Technology Development Agency (NSTDA).

Application date
20 Jul 2017
Duration
2 years
Country
Asia Thailand Europe France North-East North-West Paris Île-de-France South-East South-West
Discipline
Humanities Anthropology, Ethnology and Folklore Archaeology Architecture Art & Art History Classical Studies Digital Humanities History History & Philosophy of Science Linguistics Literature Media Studies Music & Musicology Philosophy Religion & Theology Social sciences Business and Administrative Sciences Communication Sciences Demography Economics Environmental Sciences Gender Studies Geography International Relations Law Pedagogic & Education Research Political science Psychology & Cognitive Sciences Social Anthropology Sociology Other Agronomy Biology Chemistry Computer science Engineering Mathematics Medicine Physics
Required post-doc experience: 
between 0 and 99 years
Award granted
Up to € 12.000/year + ฿ 150.000/year
share