SSH Rate
5

Programme Tassili┋Coopération scientifique algéro-française en recherche environnementale

Le partenariat Hubert Curien (PHC) Tassili est un programme de coopération algéro-français. Il apporte un soutien à des projets de recherche conjoints sur une durée de 3 ans. Le financement porte notamment sur la mobilité de jeunes doctorants algériens au sein de laboratoires français et la mobilité de chercheurs français et algériens entre la France et l’Algérie.
Le PHC Tassili est porté et cofinancé par :
- la France à travers le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI) et le Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche français (MENESR)
- l’Algérie, à travers le Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique (MESRS).
La coordination des activités du programme et son pilotage ont été placés par les ministères de tutelle sous la responsabilité du Comité Mixte d’Evaluation et de Prospective (CMEP), composé d’experts des deux pays et de deux coprésidents.

Types de projets concernés

Le PHC Tassili répond aux objectifs suivants :

Le PHC soutient le développement d'une coopération scientifique de haut niveau. Il s'appuie sur la recherche et la formation par la recherche dans le cadre d'une collaboration entre deux laboratoires de recherche issues d’universités, de grandes écoles ou d’organismes de recherche en France et en Algérie ;

Il favorise les échanges entre chercheurs et enseignants-chercheurs des deux pays afin de développer des collaborations à long terme, de créer des réseaux et de faciliter le transfert de technologie, l’accès conjoint à des réseaux de recherche et à des projets régionaux, européens ou internationaux ;

Il soutient la formation à et par la recherche par l’implication obligatoire dans les projets d’un à deux doctorants du système LMD en cotutelle de thèse, et par l’implication facultative de doctorants en co-encadrement de thèse ;

Il aide à valoriser des recherches innovantes ayant un impact sur le développement durable, sur les filières et outils de production ou de transformation économique, et sur la recherche scientifique au niveau international ;

Critères concernant l’équipe constituée

Seules pourront être présentées les candidatures s’inscrivant dans le cadre de collaborations scientifiques existantes de qualité entre les deux pays.

Sont exclues de l’appel à candidatures les équipes dont le projet PHC Tassili ou PHC Maghreb est encore en cours en 2017 ou s’est achevé fin 2016. Une même équipe ne peut participer simultanément à plusieurs projets PHC Tassili et un responsable de projet ne peut être responsable de plus d'un projet.

Les projets devront obligatoirement prévoir d’impliquer une thèse minimum à deux thèses maximum en cotutelle : ceci est un critère de recevabilité des projets. Les codirecteurs algérien et français doivent s’entendre sur le(s) sujet(s) de thèse et sur les parties du travail qui seront réalisées dans chacun des deux pays. Le dossier de candidature devra comprendre un engagement écrit des codirecteurs à mettre en place la cotutelle (Utiliser impérativement le modèle « Engagement convention cotutelle »).

Il est rappelé qu’une cotutelle implique la signature d’une convention de cotutelle et une double inscription dans 2 universités (une algérienne et une française). Les porteurs de projet sélectionnés devront ensuite justifier l’effectivité de la thèse en cotutelle par l’envoi aux deux coprésidents du PHC Tassili d’un exemplaire signé de la convention de cotutelle au cours de la première année du projet. Il est donc nécessaire que le porteur de projet algérien identifie le(s) candidat(s) aux thèses pour qu’il(s) passe(nt) le concours d’inscription en doctorat algérien au cours de l’automne de l’année de la demande. La convention de cotutelle devra être signée avant le départ en mobilité du doctorant en France.

Ne sont pas éligibles les projets prévoyant la mobilité de doctorants âgés de plus de 40 ans.

Seuls sont éligibles à ce programme de recherche les projets présentés par des porteurs émanant :

  • pour la partie française au projet : d’universités, de grandes écoles ou d’organismes de recherche.
  • pour la partie algérienne au projet : d’établissements universitaires ou de centres de recherche dépendant du MESRS.

Le responsable du projet pour la partie française doit être habilité à diriger des recherches. Le responsable du projet pour la partie algérienne doit être de rang magistral (maître de conférences classe A ou professeur).

Les établissements partenaires doivent approuver le projet présenté par les équipes et s’engager à mettre à disposition les moyens humains et matériels nécessaires à sa réalisation.

Seuls les dossiers complets, dument renseignés et déposés selon les délais et les modalités inscrits dans l’appel seront examinés.

Critères concernant les projets

Seront prioritaires les projets présentés par des équipes algériennes reconnues, appartenant à un laboratoire agréé et dont les activités de recherche s'inscrivent dans le cadre des programmes nationaux de recherche algériens, ou encore dans un cadre collaboratif euro-méditerranéen (MISTRALS, ENVIMED, ANR...).

La problématique environnementale est considérée comme prioritaire et transversale, quelle que soit la thématique choisie.

Tous les champs disciplinaires sont éligibles. Seront considérées comme prioritaires les thématiques suivantes :

  • Mathématiques et Mathématiques appliquées, informatique, développement du Numérique ;
  • Sciences Sociales et Humanités : architecture urbaine et rurale et nouvelles spatialités, questions migratoires, questions d’économie, de gestion et d’emploi ;
  • Sciences médicales et du vivant : pharmacie hospitalière, clinique, industrielle ; biotechnologies, agronomie et sécurité alimentaire,
  • Sciences de la mer ;
  • Question des ressources en eau ;
  • Risques naturels et anthropiques ;
  • Energies renouvelables et développement durable ;

Les projets transversaux portant sur l’environnement et l’adaptation au changement climatique seront encouragés, quelle que soit la thématique choisie.

Comité de sélection des projets

Les experts du programme se réservent le droit de ne pas examiner les dossiers qui ne comprendraient pas l’ensemble des documents demandés.

Les projets sont sélectionnés sur la base de l'excellence scientifique et de la qualité de la formation en prenant en compte les priorités thématiques définies ci-dessous.

Une attention particulière est portée :

  • Aux perspectives de diffusion et de valorisation, notamment dans une finalité de développement (projets à potentiel économique, industriel, sociétal) ;
  • A la qualité des structures d’accueil, à la transversalité des recherches, à leur caractère particulièrement innovant et à l’association d’opérateurs économiques ;
  • A l’effet structurant du projet en réseau régional, européen ou international.

Une expertise des dossiers de candidature est effectuée en amont de la session de sélection par :

  • la Mission Europe et International pour la Recherche, l’Innovation et l’enseignement Supérieur (MEIRIES) du MENESR (partie française) ;
  • des experts, indépendants du CMEP, désignés par le MESRS (partie algérienne).

A l’issue de cette expertise, une session de sélection des projets a lieu chaque année et réunit les membres du Comité Mixte d’Evaluation et de Prospective (CMEP) et les représentants des ministères de tutelle du PHC Tassili. Le classement des projets est alors établi.

A l’issue de la session de sélection, la liste finale des projets PHC Tassili retenus est arrêtée au regard de l'enveloppe budgétaire annuelle allouée au programme PHC Tassili.

Les coprésidents informent les porteurs de projets du résultat de l’évaluation.

Modalités de fonctionnement et de suivi de projets sélectionnés

Le PHC Tassili finance les projets sélectionnés sur une durée de 3 ans.

Les financements sont répartis entre, d’une part la mobilité (frais de déplacements et de séjour) et d’autre part, l’appui logistique. Ils sont accordés aux projets sélectionnés sur une base annuelle, doivent être impérativement consommés entre le 1er janvier et le 31 décembre de l'année concernée et ne peuvent en aucun cas être reportés sur l'exercice suivant. Un rapport d’étape annuel conditionnera l’allocation de crédits l’année suivante.

Le montant moyen du soutien apporté à chaque projet chaque année est de l’ordre de 20 000 € :

  • La partie française contribue à hauteur d’environ 10 000 € (en moyenne 8 000 € pour la mobilité et 2 000 € pour l’appui logistique),
  • La partie algérienne contribue à hauteur d’environ 10 000 €.

Le financement des projets PHC Tassili pour la partie algérienne s’effectue par le biais des crédits dédiés aux établissements algériens par le MESRS, qu’il s’agisse des crédits de mobilité ou d’appui logistique. Pour la partie française, les crédits de mobilité sont gérés par l’opérateur Campus France, et l’appui logistique par le secrétariat du PHC Tassili en France (UBO Brest).

Les responsables de projet prendront soin de présenter une demande de financement ne dépassant pas les moyens susceptibles d’être alloués. Un tableau récapitulatif est à joindre au formulaire de candidature.

A) Les moyens alloués au soutien à la mobilité

Les crédits alloués au soutien à la mobilité couvrent :

  • La mission en France du responsable de projet algérien pour la mise en œuvre et le suivi du projet :
    • La partie française finance les frais de séjour par un per diem de 90€/jour pour une durée maximum de 7 jours ;
    • La partie algérienne finance le billet d’avion.
  • La mission en Algérie du responsable de projet français pour la mise en œuvre et le suivi du projet :
    • La partie française finance les frais de transport à hauteur de 460 € ;
    • La partie algérienne finance les frais de séjour (accueil, hébergement, restauration, transport sur place).
  • La mobilité des doctorants : 8 à 9 mois de séjour annuel pour les doctorants et par projet sont financés dans le cadre du PHC Tassili. Les moyens sont répartis comme suit :
    • La partie française finance des séjours de formation en France d’une durée de 5 mois par an exclusivement au bénéfice de 1 à 2 doctorants algériens inscrits en cotutelle de thèse à hauteur de 45 €/jour, soit 1 350 €/mois.
      Un 6ème mois peut être financé en contrepartie d’une baisse équivalente des crédits d’appui logistique français, sur demande, à chaque début d’année civile.
    • La partie algérienne finance 3 mois par an de séjour en France (stage de courte durée) au bénéfice des doctorants inscrits en cotutelle de thèse ou de doctorants en co-encadrement de thèse (inscrits uniquement dans un établissement algérien). Cette éventuelle thèse en co-encadrement ne se substitue pas à une thèse en cotutelle, obligatoire dans le cadre du projet.
    • La partie algérienne finance les billets d’avion des doctorants pour leur séjour en France.

Le cumul d'une bourse PROFAS B+ avec des mobilités junior est impossible. Le cas échéant, le doctorant devra choisir entre l'un ou l'autre des supports offerts.

B) Crédits alloués à l’appui logistique

Le PHC TASSILI n’a pas vocation à financer la recherche proprement dite, ni les équipements éventuellement nécessaires qui doivent être financés par d’autres moyens clairement identifiés lors du dépôt du projet.

Chaque année la partie française et la partie algérienne apportent un soutien logistique aux projets du PHC Tassili dans le cadre des mobilités des responsables de projets et des doctorants. L’attribution de l’appui logistique s’effectue selon des critères et des procédures définis dans un règlement d’utilisation des crédits.

Appui logistique aux laboratoires français alloué par la partie française

Les dépenses éligibles :

Achat de petit matériel inventoriable et de produits consommables (produits de laboratoire, lamelles, moulages, prélèvements géologiques, etc.), qui devront rester au laboratoire ;

  • Acquisition d’ouvrages, livres, documents cartographiques à destination du partenaire étranger (hors abonnements) ;
  • Frais d’inscription aux colloques liés à une mobilité des chercheurs du projet ou d’organisation de colloques (en France ou en Algérie) en lien direct avec le projet (y compris les frais de séjour en France exclusivement pour les membres algériens du projet) ;
  • Frais engagés pour la publication des travaux réalisés et dûment enregistrés. La mention du soutien du PHC Tassili devra être stipulée;
  • Billets France-Algérie pour les membres français du projet (hors mission de coordination du chef de projet) pour participer à des colloques ou des séminaires en lien direct avec le projet ;
  • Des services de traduction, d’analyses et de datations.

Les dépenses inéligibles :

  • Le matériel et les logiciels de bureautique et informatique (tels que scanners, imprimantes, ordinateurs, cartouches d’encre, graveurs, CD-ROM, clés USB, etc…), les fournitures administratives, les frais de secrétariat et de communication, les dépenses de carburant ainsi que tous les biens d’équipement amortissables dont le matériel informatique ;
  • Les frais de mission (hébergement, restauration, frais de réception), que ce soit pour les partenaires algériens ou français. Ils ne peuvent, en aucun cas, être pris en charge par les crédits d’appui logistique.

Appui logistique aux laboratoires algériens alloué par la partie algérienne

Les dépenses éligibles :

  • Achat de petit matériel inventoriable et de produits consommables (produits de laboratoire, lamelles, moulages, prélèvements géologiques, etc.), qui devront rester au laboratoire.
  • Frais d’inscription aux colloques (en France ou en Algérie) liés à une mobilité des chercheurs du projet ou d’organisation de colloques en lien direct avec le projet (y compris les frais de séjour en Algérie, exclusivement pour les membres français du projet) ;
  • Billets Algérie-France pour les membres algériens du projet (hors mission de coordination du chef de projet) pour participer à des colloques ou des séminaires en lien direct avec le projet.

Les dépenses inéligibles :

  • Le matériel et les logiciels de bureautique et informatique (tels que scanners, imprimantes, ordinateurs, cartouches d’encre, graveurs, CD-ROM, clés USB, etc…), les fournitures administratives, les frais de secrétariat et de communication, les dépenses de carburant.
Application date
25 May 2017
Duration
3 years
Country
Africa Algeria Europe France North-East North-West Paris Île-de-France South-East South-West
Discipline
Humanities Anthropology, Ethnology and Folklore Archaeology Architecture Art & Art History Classical Studies Digital Humanities History History & Philosophy of Science Linguistics Literature Media Studies Music & Musicology Philosophy Religion & Theology Social sciences Business and Administrative Sciences Communication Sciences Demography Economics Environmental Sciences Gender Studies Geography International Relations Law Pedagogic & Education Research Political science Psychology & Cognitive Sciences Social Anthropology Sociology Other Agronomy Biology Chemistry Computer science Engineering Mathematics Medicine Physics
Required post-doc experience: 
between 0 and 99 years
Award granted
Up to € 20.000
share