SSH Rate
5

Programme Toubkal┋Coopération scientifique franco-marocaine

Le Partenariat Hubert Curien (PHC) « TOUBKAL » est un programme de coopération scientifique bilatéral porté par les Ministères français des Affaires étrangères et du Développement international et de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MENESR) d’une part  et le Ministère marocain de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la formation des cadres d’autre part.

TOUBKAL répond à trois objectifs spécifiques :

  • Favoriser les collaborations et les échanges entre chercheurs et enseignants chercheurs des deux pays permettant de nouer des collaborations à long terme, de créer des réseaux, d’accéder conjointement à des réseaux internationaux existants ou de participer aux projets européens,
  • Soutenir la formation à et par la recherche par l’implication obligatoire d'un doctorant en co-tutelle dans les projets,
  • Aider à valoriser des recherches innovantes ayant un impact sur le développement durable, les filières et outils de production ou de transformation débouchant sur le transfert et la valorisation des résultats.

Ce PHC finance la mobilité de chercheurs et de doctorants en co-tutelle dans le cadre de projets présentés conjointement par des équipes françaises et marocaines. Il regroupe les thématiques répondant aux orientations de la politique scientifique marocaine  ainsi qu’à celles de la Déclaration de Rabat du Dialogue Euro méditerranéen 5+5.  Les recherches concernant la production (aliments, matériaux, énergie), la préservation et la valorisation de l’environnement avec une priorité sur les enjeux de la COP 21 (Paris) et COP 22 (Marrakech), la contribution à la santé et au bien-être de l’homme et de l’animal sont particulièrement soutenues par TOUBKAL.

Champs disciplinaires et Thématiques concernés

Les projets soumis doivent obligatoirement s’inscrire dans  l’un des champs disciplinaires suivants :

  • Mathématiques et STIC avec une priorité au numérique et à ses nouveaux outils,
  • Sciences de la matière,
  • Sciences pour l’ingénieur,
  • Sciences de la vie et de la santé,
  • Sciences de la terre, de l’univers et de l’environnement,
  • Lettres, Sciences humaines et sociales, Sciences juridiques, économiques et de gestion,
  • Sciences agrovétérinaires.

Les soumissions s’inscrivant dans les objectifs définis par les grands projets structurants du Maroc (Plan Maroc vert, Halieutis, Emergence industrielle, etc.) seront privilégiées lors de la sélection.

Critères concernant les partenaires

Toubkal est ouvert à tous les établissements de recherche qu’ils relèvent des universités ou de centres de recherche. Les partenariats avec les entreprises qui permettent d’assurer une double formation, académique et professionnelle, seront particulièrement pris en compte lors de la sélection des projets.

Les établissements partenaires doivent approuver le projet présenté par les équipes et s’engager à mettre à disposition les moyens humains et matériels nécessaires à sa réalisation.

Il est obligatoire sous peine de non-recevabilité d’impliquer dans les projets un ou deux doctorants marocains en co-tutelle âgés de moins de 30 ans.  Le dossier de candidature devra comprendre un engagement formel écrit des co-directeurs à mettre en place les co-tutelles.

Les doctorants seront soutenus pendant les 3 ans du projet par une bourse de mobilité de 3 à 6 mois par an en France.

Modalités de sélection des projets

Un comité mixte composé d'experts et d’institutionnels français et marocains sélectionne les projets en s’appuyant :

  • pour la partie française, sur les évaluations scientifiques de la Mission Europe et International pour la Recherche, l’Innovation et l’enseignement Supérieur (MEIRIES) du ministère français de l’Education nationale de l’Enseignement supérieur et celles des experts français du programme Toubkal, et,
  • pour la partie marocaine sur les comités scientifiques du CNRST.

La liste définitive des projets sélectionnés pour 2018 sera diffusée début juillet 2017 pour permettre aux équipes retenues de finaliser le recrutement des étudiants et d'entamer les démarches pour la cotutelle.

Modalités de fonctionnement

TOUBKAL ne finance que la mobilité bilatérale et les séjours de formation des étudiants doctorants en co-tutelle. Il n’a pas vocation à financer la recherche proprement dite ni les équipements éventuellement nécessaires.

Le montant moyen des soutiens apportés couvrant les frais de déplacements, de séjour et de logistique, est de l’ordre de 30 K€ (10 K€ par an) pendant trois ans.

Les responsables de projet retenus seront invités à prendre connaissance du « Règlement d’utilisation des crédits publics » émanant du ministère des Affaires étrangères et du Développement international français, d’une part, et du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres marocains d’autre part.

Les financements des projets sélectionnés seront mis en place à partir de janvier 2018.

Les moyens alloués par la France aux projets couvrent :

  • Un séjour en France d’une semaine au profit du co-encadrant marocain pour la mise en œuvre et le suivi du projet (à raison de 90 €/jour),
  • Un déplacement au Maroc d’une semaine au profit du co-encadrant français pour la mise en œuvre et le suivi du projet (prise en charge du transport dans la limite de 450 € ; per diem versé par les autorités marocaines),
  • Un stage de formation en France d’une durée de 3 à 6 mois  au profit du ou des doctorants marocains en co-tutelle impliqués dans le projet de recherche (45 €/jour),
  • Une subvention pour appui logistique très souple d’utilisation couvrant l’achat de réactifs et de petits matériels et les frais d’inscription du doctorant à des colloques et séminaires en vue de présenter une communication en relation avec l’action, prise en charge des coûts des transcriptions et traductions, notamment pour les projets en SHS. Sont exclus les logiciels de bureautique, les fournitures administratives, les frais de secrétariat et de communication, les dépenses de carburant ainsi que tous les biens d’équipement amortissables dont le matériel informatique.

Les moyens alloués par le Maroc aux projets couvrent :

  • Un billet d’avion pour la France pour une mission d’une semaine au profit du co-encadrant marocain responsable de l’équipe marocaine pour la mise en œuvre et le suivi du projet,
  • Les per diem pour un séjour au Maroc d’une semaine au profit du co-encadrant français ou du responsable de l’équipe française, pour la mise en œuvre et le suivi du projet (le per diem est de 750 dh par jour pour un maximum de 7 jours),
  • un billet d’avion par doctorant impliqué dans le projet de recherche pour les stages de formation en France.
Application date
1 Mar 2017
Duration
3 years
Country
Africa Morocco Europe France North-East North-West Paris Île-de-France South-East South-West
Discipline
Humanities Anthropology, Ethnology and Folklore Archaeology Architecture Art & Art History Classical Studies Digital Humanities History History & Philosophy of Science Linguistics Literature Media Studies Music & Musicology Philosophy Religion & Theology Social sciences Business and Administrative Sciences Communication Sciences Demography Economics Environmental Sciences Gender Studies Geography International Relations Law Pedagogic & Education Research Political science Psychology & Cognitive Sciences Social Anthropology Sociology Other Agronomy Biology Chemistry Computer science Engineering Mathematics Medicine Physics
Required post-doc experience: 
between 0 and 99 years
Award granted
€ 30.000
share