SSH Rate
5

Appel à projets de la Maison des Sciences de l'Homme en Bretagne

La mission de la MSHB (Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne) est de fédérer, piloter et soutenir des projets de recherche émanant des chercheurs des Universités de Bretagne dans les secteurs Arts, Lettres, Langues, Sciences Humaines et Sociales. Sa vocation est de susciter et d’accompagner le développement de programmes s'inscrivant dans l'un des cinq pôles suivants : « Armorique, Amériques, Atlantique », « Arts et création », « Gouvernance dans les institutions publiques et privées », « Société numérique » et « Santé et société ». La MSHB se donne également pour mission d’encourager et de faciliter des dynamiques d’échanges avec des laboratoires extérieurs à la région (français et étrangers).

La soumission de projets au Comité de labellisation de la MSHB s’organise selon les principes et procédures suivants :

Conditions de recevabilité et critères d’évaluation

Tout programme est susceptible d’être soutenu si, en plus de sa qualité et de sa pertinence scientifique, il répond aux critères suivants :

  • l’inscription au sein des pôles de recherche. L’inscription peut se faire selon trois modalités : le projet s'intègre dans les thématiques prioritaires définies par un pôle ou plusieurs pôles (projet thématique) ; le projet émarge dans un ou plusieurs pôles sans toutefois correspondre à leurs priorités scientifiques (projet non thématique) ; si le projet ne se rattache à aucun pôle, le porteur peut toutefois déposer dans la catégorie hors-pôles. Quel que soit le choix effectué par le porteur de projet, celui-ci doit être justifié lors de la soumission.
  • l’implantation régionale. Le porteur de projet doit être membre permanent d’un laboratoire breton.
  • la mise en œuvre d’une réelle interdisciplinarité. Les projets proposés associent des chercheurs relevant de différentes disciplines en Arts, Lettres, Langues, Sciences Humaines et Sociales – et éventuellement avec des participations hors du champ des ALLSHS.
  • la dynamique interinstitutionnelle. Le projet doit fédérer des membres de deux équipes au minimum, rattachées à au moins deux établissements différents de la région. Il est conseillé d’associer un ou plusieurs laboratoires extérieurs à la région, en particulier ceux qui sont adossés à d’autres MSH du Réseau national des Maisons des Sciences de l’Homme.
  • l’orientation vers l’international. La dimension internationale de l’équipe est vivement souhaitée, en particulier si l'objet de la recherche incite aux collaborations en ce sens.
  •  les perspectives de valorisation et de diffusion des résultats. Tout programme de recherche doit déboucher sur des publications dans les meilleurs supports reconnus par les communautés scientifiques concernées et/ou sur la préparation de réponses à des appels à projets régionaux, nationaux ou européens.

En plus des critères ci-dessus, le Comité de labellisation de la MSHB sera particulièrement attentif aux aspects suivants : aspect structurant des programmes, perspectives d’émergence de réseaux, importance des enjeux scientifiques, caractère innovant et original, cohérence de la démarche scientifique présentée, précision du calendrier envisagé, crédibilité des demandes de financement.

Au-delà de la production scientifique attendue, les projets présentés devant le Comité de labellisation de la MSHB devront avoir pour finalité la structuration de réseaux de recherche interdisciplinaire et/ou l’émergence d’un projet national ou européen.

Dans la mesure où il existe déjà d’autres guichets pour ce type de projets, les demandes de subvention dédiées uniquement à l’organisation d’un colloque ne sont pas soutenues par la MSHB.

Types de soutien de la MSHB

Peuvent être demandés :

  • Un label scientifique : les projets retenus après sélection par le Comité de labellisation de la MSHB pourront ainsi se prévaloir de son soutien scientifique.
  • Une aide en gestion administrative, montage de projets, recherche de financements, communication.
  • La mise à disposition de ressources matérielles (salles, visioconférence...).
  • Un soutien financier (en gestion à la MSHB).
  • Un appui en termes de stratégie numérique.

Durée

Le projet est d’une durée de 2 ans sans prolongement possible. Les chercheurs sont donc vivement incités à respecter le calendrier budgétaire.

Les projets devront donner lieu à la rédaction d’un rapport intermédiaire à l’issue de la première année et d’un rapport final au terme du projet.

Modalités de réponse

Les projets seront présentés sous la direction d’un seul responsable, les rôles spécifiques des différents partenaires et la répartition prévisionnelle des moyens financiers devant être précisés.

Ils seront validés par les directeurs des unités de recherche impliquées via la plateforme en ligne.

Le formulaire de soumission doit être obligatoirement rempli et inclure un dossier scientifique (voir la partie « dossier scientifique » du formulaire en ligne).

Si un soutien financier est demandé, le projet devra comporter un budget prévisionnel total du projet, détaillé (voir la partie « moyens financiers demandés » du formulaire en ligne) avec une présentation par postes de dépenses (déplacements, documentation, reprographie...) et faisant apparaître le cas échéant les contributions demandées ou obtenues auprès d’autres organismes. Les budgets ne doivent en aucun cas inclure de frais de gestion des laboratoires et des organismes d’appartenance. La gestion financière de ce soutien se fera à la MSHB.

Modalités d’acheminement et d’examen par le Comité de labellisation

Le Comité de labellisation de la MSHB a en charge l’évaluation des projets. Il est composé comme suit :

  • la direction de la MSHB (avec voix consultative)
  • les responsables des pôles (avec voix consultative)
  • les huit membres français du conseil scientifique, extérieurs au périmètre breton (avec voix délibérative).

La procédure comprend les étapes suivantes :

  • Le porteur de projet dépose une lettre d’intention via le formulaire en ligne prévu à cet effet sur le site de la MSHB. Le porteur y décrit brièvement son projet ainsi que le contexte dans le quel celui-ci pourra se réaliser (partenariats, modalités de travail envisagées...). Il peut s’assurer auprès des responsables de pôles concernés de la pertinence de son initiative par rapport aux thèmes et critères de la MSHB. La chargée de projets de la MSHB est susceptible de prendre contact avec le porteur pour d’éventuels compléments d’information.
  • Les projets complets et définitifs sont déposés en ligne sur le portail de la MSHB conformément au calendrier des appels à projets.
  • Les projets recevables sont examinés lors du comité de labellisation. Un des huit membres nationaux du conseil scientifique et un expert extérieur à la région Bretagne sont désignés comme rapporteur pour chaque projet. Les responsables du pôle concerné donnent leur avis sur le projet. Seuls les 8 membres extérieurs du comité de labellisation votent. Les résultats des délibérations du Comité de labellisation sont communiqués aux porteurs du projet.
  • Un projet non retenu à deux sessions du comité de labellisation ne pourra pas être soumis une troisième fois.
Application date
14 Mar 2018
Duration
2 years
Country
Europe France North-West
Discipline
Humanities Anthropology, Ethnology and Folklore Archaeology Architecture Art & Art History Classical Studies Digital Humanities History Linguistics Literature Media Studies Music & Musicology Philosophy Religion & Theology Social sciences Business and Administrative Sciences Communication Sciences Demography Economics Environmental Sciences Gender Studies Geography International Relations Law Pedagogic & Education Research Political science Psychology & Cognitive Sciences Social Anthropology Sociology Other Medicine
Required post-doc experience: 
between 0 and 99 years
share