Contrat post-doctoral au German Marshall Fund of the United States (GMF) - Paris: "La résilience : les facteurs politiques et socio-économiques des crises du 21ème siècle"

Le bureau de Paris du German Marshall Fund of the United States (GMF) publie le 12 juillet 2016 le présent appel à projets pour l’attribution d’un contrat post-doctoral d’une durée de deux ans.

Relèvent du présent appel à projets, les projets portant sur la thématique suivante:

« La résilience : les facteurs politiques et socio-économiques des crises du 21ème siècle »

Thématique et mission

Alors que les menaces et les risques auxquels font face l’Europe et les Etats-Unis dépassent très largement le domaine militaire, la question de la "résilience" des sociétés transatlantiques est devenue centrale à notre compréhension des défis actuels.

L’imbrication de plus en plus évidente entre les enjeux de sécurité et de défense, s’exprime à travers le concept de résilience, définit comme « la volonté et la capacité d’un pays, de la société ou des pouvoirs publics à résister aux conséquences d’une agression ou d’une catastrophe majeures, puis à rétablir rapidement leur capacité de fonctionner normalement, ou à tout le moins dans un mode socialement acceptable ».

Analyser et anticiper les conflits d'aujourd'hui et de demain exigent ainsi de dépasser la question militaire pour s’intéresser aux risques structurels et aux vulnérabilités multiples (sociales, économiques, politiques, technologiques, sécuritaires) auxquels sont exposées les sociétés qui traversent des crises ou qui sont soumises à des chocs externes. Le recours aux outils sociologiques et économiques, et à l'analyse politique permettent aussi de mieux analyser la capacité des sociétés à absorber les chocs et les risques géopolitiques.

L’utilisation généralisée de « tactiques hybrides », la menace du terrorisme international, les enjeux de la sécurité énergétique, l’influence croissante des partis « populistes » sur les scènes politiques en Europe et en Amérique du Nord et leurs potentielles implications pour les orientations de politique étrangère, les négociations de nouveaux accords économiques et commerciaux comme le TTIP et le TPP, ou encore les implications sécuritaires des crises économiques et des réfugiés en Europe sont autant d’exemples de la complexité des facteurs de déstabilisation des sociétés du 21e siècle.

L’étude de la résilience répond à une demande croissante des partenaires transatlantiques de renforcer leur compréhension mutuelle des dynamiques internes qui façonnent ou fragilisent leurs sociétés, et leur capacité à répondre aux crises avant qu'elles ne deviennent un sujet de sécurité ou de défense.

L’objet de ce projet de recherche est donc d’envisager les enjeux de la sécurité et de la défense en Europe et/ou dans l’espace transatlantique par le biais d’analyses économiques, sociologiques et/ou politiques. Les travaux de recherche s’intègreront dans le programme « Security and Defense » du GMF, en y développant la question de la résilience à l’échelle d’un pays ou dans une perspective comparative.

Le poste est basé à Paris, et le post-doctorant devra également participer à temps plein aux activités et à la recherche du bureau de Paris du GMF. Une rémunération mensuelle sera attribuée sur la base d'un contrat de 130,000 euros pour deux ans, comprenant le salaire et toutes les dépenses liées à la réalisation du projet.

Procédures

La procédure de sélection comporte plusieurs étapes :

1) Le candidat soumet un projet de recherche et un dossier complet au GMF au plus tard le 9 septembre 2016. Chaque dossier doit comporter : un CV actualisé, un court résumé de la thèse (environ 300 mots), une description du sujet de recherche proposé (500 mots), la méthodologie envisagée, les plans de travail et le calendrier.

2) Les dossiers retenus feront l’objet d’un entretien avec le GMF courant septembre 2016.

3) Les résultats de la présélection seront communiqués au plus tard le 5 octobre 2016.

Le projet devra débuter entre avril 2017 et avril 2018.

Sélection

Critères de sélection des projets

  • Intérêt scientifique et caractère innovant du projet;

L’objectif sera d’apporter une réflexion originale sur les implications de ces enjeux sur la défense et la sécurité transatlantique, et proposer une approche prospective de la gestion des crises dans l’espace européen et nord-américain. Au sein du GMF, le candidat sera donc un pont entre l’expertise politique et économique du Programme Europe, et l’expertise de défense et stratégique du programme « Security & Defense ».

  • Qualité de l’approche et de la méthodologie, et adéquation du calendrier du projet avec la durée du contrat ;
  • Profil du candidat :
    • Expertise dans un ou plusieurs des domaines qui contribuent à la résilience des sociétés contemporaines (sociologie, économie, science politique, relations internationales, histoire) ;
    • Excellence académique et publications reconnues ;
    • Capacité à s’engager dans une recherche fortement policy relevant, afin de nourrir les discussions transatlantiques sur les enjeux actuels avec des recommandations concrètes.

Critères d’éligibilité des candidats

  • Le candidat doit avoir soutenu (ou devra soutenir) sa thèse entre avril 2012 et avril 2017.
  • Le candidat ne devra pas occuper de position professionnelle autre que son contrat au GMF sur la période définie.

Le GMF ne retient aucun critère de nationalité ni d’âge des candidats. Néanmoins, les candidats âgés de plus de 30 ans doivent être en mesure de justifier de leur parcours professionnel jusqu’alors.

Application date
12 Sep 2016
Duration
2 years
Country
Europe France Paris Île-de-France
Discipline
Humanities History Social sciences Demography Economics Environmental Sciences Geography International Relations Law Political science Social Anthropology Sociology
Required post-doc experience: 
between 0 and 5 years
Grants available
1
Award granted
€ 130.000
share